Méthodes

Pour tout savoir sur la ville bas carbone : Rendez-vous au Séminaire "Planifier la ville bas carbone"


Comme le montre un récent rapport du Comité de prospective en énergie de l’Académie des sciences (La recherche scientifique face aux défis de l’énergie, décembre 2012), le potentiel énorme en économies d’énergie et d’émissions de CO2 que recèle l’immobilier, de logement ou professionnel, ne peut se réaliser que dans le cadre cohérent d’un urbanisme conçu dans cet esprit. Ambition difficile, mais pas insurmontable : c’est l’idée que développent les présentations de Mathieu Saujot et Eric Vidalenc.

Mathieu Saujot (Iddri) et Eric Vidalenc (Ademe)
Planifier la ville bas carbone
Le modèle Tranus comme support de l’analyse économique des politiques climatiques

Mardi 5 février 2013, de 12h30 à 14h30
A Reid Hall
4, rue de Chevreuse – 75006 Paris
(Métro : Vavin)

Les objectifs nationaux de réduction des émissions de CO2 (Facteur 4) sont très ambitieux ; l’ensemble des pistes disponibles pour les atteindre doivent donc être identifiées. Et, dans un contexte de rareté de l’argent public, une grande efficacité économique de l’action climatique est nécessaire. Au niveau local, d’importants potentiels existent, dans les domaines du bâtiment, du transport, de l’urbanisme et de la production distribuée d’énergie, mais ils restent difficiles à quantifier. Parallèlement, de nombreuses initiatives émergent, les territoires disposant et revendiquant une place de plus en plus importante dans la mise en œuvre des politiques climatiques. Mais quelles sont, dans ce contexte, les actions les plus efficientes et profitables à mettre en place pour la collectivité ? Peu de réponses sont aujourd’hui apportées au niveau local.

Il s’agit donc d’outiller les politiques climatiques territoriales, et ce séminaire permettra d’aborder la dimension transport-urbanisme de cette question. Mathieu Saujot utilise ainsi le modèle transport-usage des sols Tranus, appliqué à la région urbaine de Grenoble, et ce pour différents scénarios prospectifs. Adosser à la modélisation une méthodologie d’analyse économique des politiques climatiques locales permet notamment de surmonter un certain nombre de faiblesses des courbes marginales de réduction (Marginal Abatement Cost Curves, MACCs), outils classiques d’analyse économique dans le domaine du climat, et de les adapter aux questions urbaines. Cette analyse permet ainsi de construire différentes trajectoires d’émissions à l’horizon 2030, de tester différentes mesures dans les domaines du transport et de l’urbanisme, de quantifier les effets sur le fonctionnement du territoire et la mobilité, et de quantifier les potentiels de réduction d’émissions de CO2.

Inscription en ligne sur le site de l’Iddri

Merci de bien vouloir noter que les conférences de l’Iddri sont filmées puis mises en ligne sur les sites Internet de l’Iddri et de TerreTV.